Plate forme d'éducation populaire -6-

1994

Description / Descripción

fr

Présentation de SAPE=Serviços de Apoio e Pesquisa em Educaçâo

Abstract / Résumé / Resumen

fr

SAPE est né, en 1988, de la nécessité de conduire des projets de recherche afin d'accroître l'efficacité des actions menées sur le terrain. Le premier projet mis en route s'appelait "Confrontation de systèmes de savoir dans l'éducation populaire" et concernait quatre activités en tout : l'alphabétisation d'adultes, l'éducation politique, des tentatives d'organisation de quartiers marginaux et des formes alternatives de production.

La première activité développée était l'alphabétisation d'adultes. Après deux ans et demi d'observation dans une salle de classe, l'équipe de SAPE a voulu étendre ses observations à d'autres groupes qui menaient des activités similaires, afin de pouvoir échanger et enrichir ainsi leur recherche, le but ultime de celle-ci étant de réussir à formuler une politique d'alphabétisation qui serait plus efficace puisqu'elle intégrerait les résultats de la recherche. Le maintien des discussions entamées avec ces différents interlocuteurs est aujourd'hui la priorité de SAPE. Ainsi, chaque année, l'équipe de SAPE rencontre d'autres groupes qui travaillent dans le domaine de l'éducation populaire dans la région du Nordeste, et l'instauration d'un dialogue similaire dans la région du Sudeste était prévue pour 1993.

Le projet "Confrontation de systèmes de savoir dans l'éducation populaire" n'est cependant pas limité aux programmes d'alphabétisation; il s'est également intéressé aux activités d'éducation politique, et a travaillé dans ce domaine en collaboration avec une équipe du MEB (Movimento de Educaçâo de Base).

Pendant deux ans, les chercheurs de SAPE ont recueilli de nombreuses données concernant les actions d'éducation politique en milieu rural menées par le MEB, et plus particulièrement celles destinées aux syndicats. Ils ont notamment organisé des séminaires d'évaluation qui se sont révélés assez productifs.

Cette action a constitué un tournant important dans l'activité de SAPE : pour la première fois, ils se retrouvaient dans une situation d'observation et d'analyse d'un groupe comme ceux qu'ils avaient l'habitude de conseiller. Réfléchir à l'action éducative populaire en commun avec les gens d'une petite ville de l'intérieur du pays, fut une expérience riche et productive. Ainsi, malgré les difficultés survenues au cours de ces deux années (comme dans toute expérience de ce type), le sentiment général de l'équipe du MEB à la fin de l'expérience était qu'il leur faudrait désormais repenser tout leur travail en fonction de ce qu'ils avaient appris durant le processus de recherche.

Quand il s'est agi de diffuser les résultats obtenus à partir de l'analyse des données recueillies, des discussions ont eu lieu au sein de SAPE pour déterminer quelle serait la meilleure stratégie à adopter. Il s'agissait principalement de s'assurer que ces informations parviendraient jusqu'aux agents prenant part à de telles expériences dans tout le pays, en tenant compte du fait que le Brésil est un pays de culture essentiellement orale où on lit peu. SAPE a finalement opté pour la formule de l'Almanach, considéré comme plus accessible à un large public.

Cette recherche "Confrontation..." a permis à SAPE de consolider certains des principes fondamentaux qui guident son action, par exemple la certitude que la production de savoir est collective. Ainsi, lors des séminaires ou réunions diverses qu'organise SAPE, ce sont les participants qui sont invités à déterminer les règles du jeu afin d'éviter autant que possible l'ins- tauration de rapports de pouvoir qui empêcheraient les individualités de s'exprimer et nuiraient de la sorte à la production collective de savoir.

Un autre aspect important pour SAPE est le fait de s'engager sur des chemins très variés en vue de dépasser la rationalité dominante, et mettre fin à la suprématie de la raison en inventant des formes d'expression nouvelles. Selon SAPE, il s'agit là d'une tâche difficile, mais pas impossible si nous le désirons ardemment : l'être humain peut inventer une autre relation au monde, relation aux autres et relation à lui-même.

J'ai été très impressionnée tout au long de la découverte de SAPE, à travers la lecture d'un article, par l'attitude d'ouverture qui semble caractériser cette institution. Cela est visible, selon moi, dans la démarche que les chercheurs de SAPE ont adoptée concernant les actions d'alphabétisation : en effet, au bout de deux ans et demi, ils ont voulu rencontrer des équipes travaillant sur des projets similaires dans une perspective d'échange et d'enrichissement mutuel de leur réflexion.

C'est la même attitude qui transparaît dans l'affirmation que toute production de savoir doit être collective, tout comme dans la volonté de développer des formes d'expression nouvelles et de détrôner la rationalité héritée du cartésianisme et du siècle des Lumières.

Authors / Auteurs / Autores

LE GUENCatherineCEDAL FRANCE : Centre d'Etude du Développement en Amérique LatineCEDAL FRANCE. LE GUEN, Catherine. 49 RUE DE LA GLACIERE. 75013 PARIS. TEL 43 37 87 14. FAX 43 37 87 18 
    Réf_documentaires: CEDAL FRANCE=CENTRE D'ETUDE DU DEVELOPPEMENT EN AMERIQUE LATINE, Des savoirs qui circulent : une éducation qui se repense in. COMUNICANDO, 1994/05/00 (France), N°25
    Origine_information: PRESENTATION D'ORGANISME
    Notes: On peut lire aussi la fiche Dph n° 2790, intitulée "SAPE, serviços de apoio a pesquisa em educaçao", en portugais.
    Notes: Contact : <SAPÉ=SERVIÇOS DE APOIO À PESQUISA EM EDUCAÇĂO>,Rua Evaristo da Veiga, 16 SL 1601, CEP 20031-040 RIO DE JANEIRO/RJ. BRESIL. Tel 19 55 21 220 45 80. Fax 55 21 220 16 16. E-mail capina@ax.apc.org
    Origine_information: PERIODIQUE