René Bertholet

1996

Description / Descripción

fr

Parcours d'un Genevois peu ordinaire, de la lutte contre les nazis à la réforme agraire au Brésil

Abstract / Résumé / Resumen

fr

Issu d'une famille d'ouvriers, croyants et militants socialistes, René Bertholet fait des études à Genève, puis entre dans une maison de commerce à Mulhouse. Mais il n'est pas fait pour ça. Esprit indépendant, il choisit alors une voie qui le conduira successivement dans une école de cadres pour militants socialistes, dans la lutte contre le totalitarisme en Allemagne, et dans une prison pendant trois ans, après son arrestation par la Gestapo. Pendant la guerre, il participe à la résistance aux nazis en France et en Allemagne.

La paix revenue, il se consacre à l'aide au peuple allemand, dans le cadre du service de l'entraide ouvrière suisse. De 1949 à 1969, c'est ensuite vingt ans d'aventure brésilienne : il participe à la création d'une colonie de 500 familles brésiliennes sans terre dans l'Etat de Paraná, à Guarapuava, puis, en 1955, à l'installation d'une coopérative au profit des sans terre à Pindorama, dans l'Etat d'Alagoas (Nordeste).

C'est là qu'il restera jusqu'à sa mort, accompagnant le village dans ses efforts de développement. Très déterminé, charismatique, il montrera à bien des villageois que la volonté permet de soulever les montagnes et leur donnera confiance dans la possibilité du changement. Quand il meurt subitement à 62 ans, c'est le désarroi dans le village : "Qu'allons-nous devenir ? (...)Sans Bertholet, il n'y a plus de Pindorama". Puis, le courage et les solidarités reprennent le dessus et c'est serein que, lors de ses funérailles, un dirigeant de la coopérative s'adresse au défunt en disant "Ce n'est pas parce que tu as disparu que Pindorama va finir. Au contraire, il nous faut le développer". En 1985, sur la place René Bertholet de Pindorama, son buste est inauguré. En 1993, le village a grandit, c'est désormais une petite ville de plus de 10 000 habitants où la coopérative a prospéré.

Text / Texte / Texto

fr

Ce livre est intéressant à plusieurs titres. Il retrace l'itinéraire de quelqu'un qui a été fidèle à ses idéaux - en l'occurrence socialistes - et en a réalisé une bonne part dans son action pour la paix et le développement, avec un certain courage. Philippe Adant, qui a mené l'enquête sur René Bertholet avec beaucoup de minutie, a su raconter tout cela dans un style vif, qui permet d'alterner des tranches d'histoire générale, des anecdotes, des extraits de correspondance et des interviews.

Authors / Auteurs / Autores

COSANDEYMauriceGEYSER : Groupe d'Etudes et de Services pour l'Economie des Ressources104 Rue du Plein Soleil 34980 St Gély. Tél 04 67 84 89 44 
    Réf_documentaires: ADANT, Philippe, René Bertholet (1907-1969), FPH in. Dossier pour un débat, 1995 (France), n° 47
    Origine_information: LIVRE
    Origine_information: BIBLIOGRAPHIE